Le 21 août 2010

Vidéo et numérique

Par

L’indicatif 579 complètera le 450 dans la grande région de Montréal

La région de Montréal et ses banlieues devra désormais s'y faire: on se retrouve maintenant avec un grand total de 4 indicatifs régionaux différents: le 514 et le 438 à Montréal, puis le 450 et le tout nouveau 579 dans les banlieues.

Pour cause de pénurie de numéros de téléphone débutant avec l’indicatif régional 450, le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC) a dernièrement autorisé l’utilisation de l’indicatif 579 dans l’actuelle zone du 450.

Comme ce fut le cas avec Montréal qui partage actuellement l’indicatif 514 conjointement avec le 438, les banlieues du nord et du sud de Montréal devront donc se partager l’utilisation du 450 et du 579.

Comment a-t-on pu épuisé aussi rapidement les indicatifs régionaux? Tout d’abord, la principale raison réside dans l’augmentation de l’usage du téléphone cellulaire, ce qui inévitablement mena à la pénurie de numéros. Par ailleurs, la population de la région de Montréal et ses banlieues ne cesse d’augmenter, ce qui ajoute au manque des numéros.

Rappelons que Montréal (et ses environs) n’est pas la seule région du Québec où coexistent ensemble 2 indicatifs régionaux. Déjà depuis quelques années, la grande région de Québec doit elle aussi faire avec l’utilisation d’un nouvel indicatif, le 581, qui est venu compléter le 418.

No related posts.

Tags: , , ,

No related posts.

Laissez un commentaire

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.

 
Commentaires récents
Communauté

Amériquébec - Tous droits réservés, © 2006-2014