Le 22 novembre 2011

Web et bloguesNouvelles technologies

Par

Stanislaw Lem

Google propose aujourd'hui un des doodles les plus créatif qu'il a pu faire jusqu'à maintenant, et ce en l'honneur de Stanislaw Lem.

Il est difficile de manquer le doodle du 23 novembre 2011 dédié à Stanislaw Lem. Il s’agit d’un logo interactif qui souligne l’oeuvre de Stanislaw Lem. En voici un aperçu (non représentatif!):

Stanislaw Lem: logo

Le logo implique un personnage qui est à la recherche de trois pièces différentes pour compléter son invention. Pour aller jusqu’au bout de l’histoire du doodle, vous devrez ainsi compléter trois opérations mathématiques sur un robot géant ce qui vous vaudra la première pièce. Vous devrez par la suite reproduire les ondes qui apparaitront sur l’écran pour récupérer la deuxième pièce, une paire d’yeux. Finalement, vous devrez utiliser un canon pour obtenir votre dernier objet. Une fois tous ces objets récupérés, vous serez en mesure de compléter votre machine fantastique!

Officiellement, ce logo célèbre le 60ème anniversaire de la première publication de Stanislas Lem. Selon Google, la création a été inspirée des illustrations de La Cybériade de Daniel Mróz. Il s’agit sans aucun doute du logo le interactif le plus original et complet réalisé par Google, surpassant même le logo de Pacman.

Qui était Stanislaw (ou Stanislas) Lem? Selon Wikipédia, il était:

un écrivain de science-fiction polonais né le 12 septembre 1921 à Lviv et mort le 27 mars 2006 à Cracovie, Pologne. Son œuvre, traduite en 40 langues, caractérisée par l’étendue de sa palette, est construite autour d’une vision critique du comportement humain. Stanislas Lem est également l’un des écrivains polonais les plus traduits aux côtés de Gombrowicz et Sienkiewicz. Solaris est sans doute son roman le plus célèbre et a été porté au cinéma par Andreï Tarkovski en 1972 puis par Steven Soderbergh en 2002.

Tags: , , , ,

Laissez un commentaire

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.

265
 
Commentaires récents
    Communauté

    Amériquébec - Tous droits réservés, © 2006-2014